INFOS : Caisse enregistreuse / Point CFE 2018 – 2019 / Point site internet

Chers disquaires,

Avant un noël que nous espérons riche en vente pour tous, voilà quelques informations utiles.

CAISSE ENREGISTREUSE CE QUE DIT LA LOI
Pour clarifier ce que dit la loi et ce qui change (ou pas) au 1er janvier 2018 :

Une caisse enregistreuse n’est PAS obligatoire dans un magasin, en revanche, la loi oblige un commerçant à garder une trace de la transaction au delà d’un montant de 25€ TTC. Un système de caisse enregistreuse permet d’enregistrer et d’archiver tous les transactions réalisées, permet d’éviter les erreurs et d’avoir des documents simples pour justifier de ses recettes à sa comptabilité mais ce n’est pas une obligation légale.

En revanche pour ceux qui sont déjà munis d’un logiciel de caisse, l’article 88 de la loi des finances n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 qui entre en vigueur au 1er janvier 2018, impose que ce logiciel soit certifié (car il y a visiblement des logiciels connus pour leur capacité de fraude à la TVA, notamment dans la restauration). Toutes les informations légales sur cette certification ICI

En résumé :
1/ Vous n’avez pas de logiciel de caisse -> vous n’avez rien à faire.
2/ Vous avez un logiciel de caisse : il faut vous rapprocher de votre prestataire de logiciel pour s’assurer de la certification de celui-ci ou obtenir/acheter la mise à jour pour qu’il soit conforme.

CFE 2018 – 2019

Pour les intercommunalités qui n’ont pas mis l’exonération en délibérée avant le 31 octobre 2017, il est toujours possible de le faire au titre de l’année 2019, nous maintenons donc la pression sur les villes ou nous n’avons pas de réponses. Pour ceux d’entre vous qui sont dans ces villes ou dans celles qui annoncent déjà une délibération pour l’année 2019, il faudra impérativement de remplir le Cerfa avant mai 2018 (nous le mettrons en ligne dès qu’il sera disponible). TABLEAU DE SUIVI CFE CONSULTABLE ICI.

PROJET DE SITE INTERNET MARCHAND EPEC / GREDIN

En perspective du MaMA, EPEC et le GREDIN ont transmis au ministère de la culture et de la communication, une note d’intention sur le projet de site internet de réservation de disques pour les disquaires indépendants et a annexé un budget prévisionnel. Un groupe de Disquaires « pilote » a été constitué pour travailler sur ce projet. Il sera mobilisé dès que le projet sera validé.
Comme nous vous le disions dans un précédent mail, les objectifs de ce projet sont d’aider nos magasins à se moderniser pour augmenter notre trafic, optimiser notre présence sur internet et augmenter nos ventes.

Concrètement, il s’agit de rendre visible le stock des disquaires vendant des disques neufs et d’occasion sur un site internet commun et de permettre aux clients de réserver un disque en ligne et/ou d’offrir la possibilité à un disquaire d’envoyer un client vers un autre disquaire s’il ne possède pas en stock le disque demandé.

Dans le cadre de son objectif de soutien aux disquaires, le ministère de la culture et de la communication a indiqué qu’il lancerait une nouvelle enquête auprès des disquaires afin de connaître nos besoins en plateforme.
Dans l’attente des résultats de cette enquête, notre projet de site est en “stand-by”.

INFOS DIVERS
Nos vœux de réussite et nos félicitations accompagnent David GODEVAIS qui vient d’être nommé conseiller culture au cabinet d’Anne Hidalgo.

Bonnes fêtes à tous.
Amicalement.
Le GREDIN.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *