Lettre à Monsieur le Ministre de la Culture, Franck Riester

Paris, le 9 juin 2020

A Monsieur le Ministre de la Culture,

Le 12 mai en visite chez nos confrères disquaires du Souffle Continu vous affirmiez « L’État va continuer d’accompagner les disquaires dans la reprise de leur activité. Nous avons besoin d’eux. »

Aujourd’hui nous découvrons la répartition des 1 million d’Euros du fonds de secours destinés aux acteurs de la musique enregistrée et de l’édition musicale répartis comme suit : un montant maximum de 1 500 € pour les disquaires, 10 000 € pour les producteurs phonographiques (labels) et 35 000 € pour les distributeurs…

1500€ pour nos disquaires qui sont les seuls de ces trois secteurs à avoir subi une fermeture de deux mois ?

Manifestement il y avait peu de monde pour défendre nos magasins lors des arbitrages du CNM sur ce fonds d’aide.

Notre syndicat, groupement des disquaires indépendants français, qui est le seul représentant des disquaires, n’y était en tout cas pas invité.

C’est pourquoi au regard de cette annonce, nous vous demandons aujourd’hui l’explication de cette répartition et de ces arbitrages qui nous paraissent tout à fait déséquilibrés et injustes pour les disquaires au regard de la perte qu’ils ont subi et des charges qui pèsent sur eux.

Nous ne sommes plus que 300 disquaires en France. Notre confrère de Lyon, @ChezEmilerecords vient d’annoncer sa fermeture. 1500€ ne suffiront pas à éviter une longue liste de nouvelles fermetures.

Vos paroles du 12 mai ont suscité chez les disquaires une certaine espérance. Nous souhaitons un accompagnement plus juste de ce fonds de secours et dans ce but nous vous envoyons par mail la liste de nos propositions récemment transmises au CNM.

Restant à votre disposition.
Cordialement.

Syndicat GREDIN
(syndicat Groupement des Disquaires Indépendants Nationaux)
contact@legredin.fr
www.legredin.fr

EXONERATION DE CFE POUR TULLE

Après Amiens, Cannes, Clermont-Ferrand, Dijon, Draguignan, Epernay, Lille, Limoges, Lyon, Troyes, Villeurbanne, Nantes, Paris, Périgueux, Romans sur Isère, Saint-Malo et Troyes, l’agglomération de Tulle vient de voter positivement l’exonération de CFE pour l’ensemble des magasins de disques indépendants à partir de 2020.

Nous sommes très heureux de cette décision et nous continuons d’œuvrer activement afin d’obtenir une réponse des villes qui n’ont pour le moment pas donné suite.

Nous remercions l’agglomération de Tulle et nous vous rappelons que pour bénéficier de cette exonération à partir de 2021, il est impératif de renvoyer le CERFA n° 1447 ICI à votre centre d’impôt avant le 1er mai 2020. 

Vous trouverez CI JOINT un point sur les relances faites par le GREDIN pour mettre au vote l’exonération de CFE pour les disquaires indépendants français.

Nous restons à votre disposition si vous avez des questions.

Amicalement

Le GREDIN

COMMUNIQUE OP DISQUAIRE DAY 2020

PARIS le 5 février 2020

Chers confrères,

Ce communiqué est adressé à l’ensemble des disquaires français, adhérents et non adhérents au groupement participants au Disquaire Day.

Pour les disquaires qui ne connaîtraient pas l’existence du GREDIN, il s’agit d’un groupement professionnel de disquaires indépendants constitué en 2017, fort d’une soixantaine d’adhérents.

A l’issue de nombreux échanges, discussions, retours et debriefs entre disquaires du groupement, nous vous informons d’une importante modification des conditions de réalisation de la conduite opérationnelle du Record Store Day.

Au fil des éditions de ce rendez vous annuel, les remontées de terrain post événementiel, ont exprimé une volonté partagée par une forte majorité de disquaires que de réaliser l’opération directement auprès du service commercial des principales maisons de disque impliquées de par leur participation éditoriale à l’évènement. Cela concerne principalement SONY, UNIVERSAL et WARNER MUSIC FRANCE.

L’ensemble des disquaires concernés a pu saluer la qualité du travail mené par l’opérateur en charge de l’évènement, le CALIF. Qui a depuis 10 ans, entre autres missions, brillamment et efficacement contribué au succès grandissant de l’évènement. De par l’éclairage apporté sur notre métier et sur le disque. Action médiatique qui aura également profité à l’ensemble de la filière consacrant le retour du vinyle comme tendance durable, et économiquement porteuse.

Cependant, de nombreux disquaires ont été confrontés aux limites organisationnelles de l’opérateur. C’est pourquoi il a été décidé avec ces trois fournisseurs d’une possible répartition opérationnelle entre leur service commercial et le CALIF.

Cette année, pour ceux qui le souhaitent, l’opération du Record Store Day sera POSSIBLEMENT conduite EN DIRECT par les services téléventes des maisons de disques pré citées, auprès de leur clientèle en compte éligible à l’évènement.

Ceci en application des conditions commerciales et de règlement comptable, au titre du respect des CCV ou contrat de coopération commerciale en vigueur, restituant de facto la remise opérationnelle sur facture aux disquaires en compte.

Les services téléventes communiqueront par mail aux disquaires concernés la proposition commerciale sous la forme d’une opération spéciale ”Record store Day ou Disquaire Day”, fin février/début mars.

Pour les points de vente qui le souhaitent, et ceux qui n’ont pas de comptes ouverts chez SONY, UNIVERSAL et WARNER, la transmission de commande se fera comme l’an dernier sur la plateforme de commande du CALIF, qui leur appliquera une remise de 5% sur l’ensemble de l’offre RSD, tous labels confondus.

Enfin, nous profitons de l’envoi de ce communiqué pour rappeler les travaux menés par le groupement depuis sa création :

– Demande d’exonération de la CFE aux disquaires indépendants :
pour le moment 18 villes l’ont accordé. La liste des villes et les modalités d’exonération fiscale figurent sur le site du groupement ( www.legredin.fr )

Plateforme click and collect pour les disquaires indépendants :
Partenariat opérationnel avec l’EPEC depuis 2017. Financement partiel assuré par le ministère du travail ( c.f. communiqué du 28 janvier 2020 )

Commission fournisseurs : Au cours du dernier trimestre 2018 le groupement a initié une série de consultations auprès des principaux acteurs de la production et de la distribution discographique. Se sont rendus à l’invitation faite par le GREDIN, les responsables commerciaux des trois majors compagnies et des principaux distributeurs afin d’améliorer les conditions commerciales en vigueur auprès des indépendants.

SONY et WARNER ont intégré des seuils de rémunération de fin d’année figurant dans les conditions catégorielles 2020. Les barèmes de chiffre d’affaires donnant lieu à une RFA y figurent.

UNIVERSAL a dimensionné depuis trois ans une RFA rémunérant plus confortablement sa clientèle du secteur tradi/indépendant. C’est l’accord UMF détaillant spécialisé reconductible annuellement. 10% de remise permanente, plus 2% pour utilisation du B2B de l’info comm, plus remises à la précommande ainsi qu’aux opérations commerciales, auxquelles s’ajoutent la RFA consentie.

PIAS FRANCE a fait passer sa remise fixe de 7 à 10% aux adhérents du groupement.

Nous continuons à travailler pour obtenir une aide au retour sur les invendus vinyles, sous la forme d’une compensation tarifaire.

En conclusion nous tenons à rappeler l’action bénévole du groupement.

A savoir la défense de notre métier et la consolidation, avec l’ensemble des acteurs concernés, d’un réseau de disquaires indépendants, et souhaitons vous compter et vous associer de façon active et contributive à travers votre adhésion et soutien au groupement. Le cout de l’adhésion, pour le moment de principe, est de10€ pour la période sept 2019 à aout 2020.

Nous vous remercions de l’attention que vous aurez porté à la lecture de ce communiqué, et vous adressons nos confraternelles salutations.
Syndicat GREDIN

COMMUNIQUE PLATEFORME CLICK & COLLECT POUR LES DISQUAIRES INDEPENDANTS

COMMUNIQUE PLATEFORME CLICK & COLLECT POUR LES DISQUAIRES INDEPENDANTS

La Plateforme de réservation de disques en ligne (B to C) en vue d’un achat en magasin permettra de :
– faire connaître l’étendue de votre offre éditoriale à un large public (et potentiels clients…),
– faire connaître la singularité de vos boutiques (objectif de communication)
– développer votre chiffre d’affaires tout au long de l’année (objectif business !).

La Plateforme de réservation de livres de Paris Librairies, notre source d’inspiration (https://www.parislibrairies.fr/) a démarré avec 20 libraires en 2013 (147 adhérents en 2019 !), génère une augmentation du chiffre d’affaires des libraires.

En 2019, GREDIN et EPEC ont travaillé avec deux prestataires pour concevoir deux solutions techniques chiffrées qui prennent en compte l’état de votre équipement et vos habitudes de travail.

– Une solution Premium prévoit l’informatisation de votre point de vente (pour la gestion des stocks) et l’utilisation de la Plateforme Click & Collect avec une mise à jour automatisée des stocks. Cette solution facilitera votre quotidien.

 

– Une solution alternative pour ceux qui sont déjà informatisés avec un logiciel de gestion ou qui utilisent Excel pour gérer leur stock. Cette solution nécessitera que vous fassiez la mise à jour du stock avec un export du fichier actualisé, sur la Plateforme.

Nous vous invitons à lire attentivement le document ci-joint, à nous faire part de vos suggestions / questions et à nous transmettre votre position concernant votre engagement dans le projet EN REPONDANT A CES 3 QUESTIONS AVANT LE 14 FEVRIER.

Le 1er trimestre 2020 est décisif pour la suite du projet:
– Un comité de pilotage partenarial (EPEC – GREDIN, ministère de la Culture – DGMIC, Centre national de la musique, Ville de Paris, Conseil régional d’Île-de-France, CALIF) sur les pistes de cofinancement du projet se déroulera le 10 mars.
– En 2020, l’opportunité de bénéficier d’une aide individuelle pour ceux en Région Île-de-France.
– 25 disquaires engagés dans ce projet crédibiliseront le projet auprès des partenaires publics.

A NOTER:
– Le syndicat GREDIN portera la Plateforme Click & Collect. Une adhésion annuelle par disquaire pour l’utiliser permettra de prendre en charge les coûts récurrents annuels de la Plateforme.
Ex. : si 60 disquaires adhérents du syndicat GREDIN deviennent utilisateurs de la Plateforme, le coût individuel de l’adhésion à la Plateforme sera de 150,50 euros HT par an.
– Vous serez accompagné par le prestataire (audit de votre équipement actuel, installation du nouvel équipement et mise en service)
– Un référent disquaire sera formé pour assurer la « hot line », interface entre vous en cas de problème et le prestataire

Paris, 25 janvier 2020,
Cordialement

Contacts :
Nathalie Roux, EPEC, responsable pôle mutations économiques, nathalie.roux@epec.paris 01 84 83 07 06
Julie David, GREDIN, Présidente, julie.david@the-walrus.fr
Yves Plouhinec, GREDIN, contact@handsandarms.com

CFE 2020 AMIENS METROPOLE

EXONERATION DE CFE POUR LES DISQUAIRES DE LA METROPOLE D’AMIENS

Après Cannes, Clermont-Ferrand, Dijon, Draguignan, Epernay, Lille, Limoges, Lyon, Troyes, Villeurbanne, Nantes, Paris, Périgueux, Romans sur Isère, Saint-Malo et Troyes, la métropole d’Amiens vient de voter positivement à l’exonération de CFE pour l’ensemble des magasins de disques indépendants à partir de 2020.

Nous sommes très heureux de cette décision et nous continuons d’œuvrer activement afin d’obtenir une réponse des villes qui n’ont pour le moment pas donné suite.

Nous remercions la Métropole d’Amiens et nous vous rappelons que pour bénéficier de cette exonération à partir de 2021, il est impératif de renvoyer le CERFA n° 1447 ICI à votre centre d’impôt avant le 1er mai 2020. 

Vous trouverez également ci-joint le courier de la Métropole d’Amiens nous informant de cette délibération favorable.

Nous restons à votre disposition si vous avez des questions.

Amicalement

Le GREDIN

CFE 2019 PARIS

EXONERATION DE CFE POUR LES DISQUAIRES PARISIENS

Après Cannes, Clermont-Ferrand, Dijon, Draguignan, Epernay, Lille, Lyon, Troyes, Villeurbanne, Nantes, Périgueux, Romans sur Isère, Saint-Malo et Troyes, la mairie de Paris vient de voter positivement à l’exonération de CFE pour l’ensemble des magasins de disques indépendants à partir de 2019.

Paris rejoint ainsi les 13 villes qui ont répondu favorablement à notre demande de mise en place de cette exonération depuis 1 an et demi.

Nous continuons d’œuvrer activement afin d’obtenir une réponse des villes qui n’ont pour le moment pas donné suite.

Nous remercions la mairie de Paris et nous vous rappelons que pour bénéficier de cette exonération à partir de 2020, il est impératif de renvoyer le CERFA n° 1447 ICI à votre centre d’impôt avant le 3 mai 2019. Vous pouvez également joindre le compte rendu du conseil de PARIS (page 60 en bleu) et le document de délibération à votre demande que nous vous mettons ICI. 

Nous restons à votre disposition.

Amicalement

Le GREDIN

CFE 2019

Cette année encore le GREDIN se mobilise pour continuer le travail commencé depuis 1 an et demi pour faire voter l’exonération de CFE au profit des disquaires indépendants.

La 1ere bonne nouvelle de l’année, c’est la Mairie de Paris, qui après moult sollicitations de notre part depuis 2017, a voté favorablement l’exonération pour les disquaires parisiens. Nous nous en réjouissons!

Nous rappelons que pour bénéficier de cette exonération une fois le vote passé, il est impératif que chaque disquaire renvoie le CERFA correspondant à son centre des impôts avant le 30 avril 2019.  Nous vous remettons ici le suivi villes par ville : CFE POINT GREDIN POINT AU 3 AVRIL 2018 et ne manquerons pas de continuer de vous faire part des avancées du GREDIN sur ce sujet.

 

INFOS : Caisse enregistreuse / Point CFE 2018 – 2019 / Point site internet

Chers disquaires,

Avant un noël que nous espérons riche en vente pour tous, voilà quelques informations utiles.

CAISSE ENREGISTREUSE CE QUE DIT LA LOI
Pour clarifier ce que dit la loi et ce qui change (ou pas) au 1er janvier 2018 :

Une caisse enregistreuse n’est PAS obligatoire dans un magasin, en revanche, la loi oblige un commerçant à garder une trace de la transaction au delà d’un montant de 25€ TTC. Un système de caisse enregistreuse permet d’enregistrer et d’archiver tous les transactions réalisées, permet d’éviter les erreurs et d’avoir des documents simples pour justifier de ses recettes à sa comptabilité mais ce n’est pas une obligation légale.

En revanche pour ceux qui sont déjà munis d’un logiciel de caisse, l’article 88 de la loi des finances n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 qui entre en vigueur au 1er janvier 2018, impose que ce logiciel soit certifié (car il y a visiblement des logiciels connus pour leur capacité de fraude à la TVA, notamment dans la restauration). Toutes les informations légales sur cette certification ICI

En résumé :
1/ Vous n’avez pas de logiciel de caisse -> vous n’avez rien à faire.
2/ Vous avez un logiciel de caisse : il faut vous rapprocher de votre prestataire de logiciel pour s’assurer de la certification de celui-ci ou obtenir/acheter la mise à jour pour qu’il soit conforme.

CFE 2018 – 2019

Pour les intercommunalités qui n’ont pas mis l’exonération en délibérée avant le 31 octobre 2017, il est toujours possible de le faire au titre de l’année 2019, nous maintenons donc la pression sur les villes ou nous n’avons pas de réponses. Pour ceux d’entre vous qui sont dans ces villes ou dans celles qui annoncent déjà une délibération pour l’année 2019, il faudra impérativement de remplir le Cerfa avant mai 2018 (nous le mettrons en ligne dès qu’il sera disponible). TABLEAU DE SUIVI CFE CONSULTABLE ICI.

PROJET DE SITE INTERNET MARCHAND EPEC / GREDIN

En perspective du MaMA, EPEC et le GREDIN ont transmis au ministère de la culture et de la communication, une note d’intention sur le projet de site internet de réservation de disques pour les disquaires indépendants et a annexé un budget prévisionnel. Un groupe de Disquaires « pilote » a été constitué pour travailler sur ce projet. Il sera mobilisé dès que le projet sera validé.
Comme nous vous le disions dans un précédent mail, les objectifs de ce projet sont d’aider nos magasins à se moderniser pour augmenter notre trafic, optimiser notre présence sur internet et augmenter nos ventes.

Concrètement, il s’agit de rendre visible le stock des disquaires vendant des disques neufs et d’occasion sur un site internet commun et de permettre aux clients de réserver un disque en ligne et/ou d’offrir la possibilité à un disquaire d’envoyer un client vers un autre disquaire s’il ne possède pas en stock le disque demandé.

Dans le cadre de son objectif de soutien aux disquaires, le ministère de la culture et de la communication a indiqué qu’il lancerait une nouvelle enquête auprès des disquaires afin de connaître nos besoins en plateforme.
Dans l’attente des résultats de cette enquête, notre projet de site est en “stand-by”.

INFOS DIVERS
Nos vœux de réussite et nos félicitations accompagnent David GODEVAIS qui vient d’être nommé conseiller culture au cabinet d’Anne Hidalgo.

Bonnes fêtes à tous.
Amicalement.
Le GREDIN.

UN SITE INTERNET POUR LES DISQUAIRES INDEPENDANTS

Chers disquaires,

Le syndicat GREDIN a voté en conseil d’administration ce 14 septembre 2017 le projet d’un site de recherche de disques sur internet. Le projet est de rendre visible les stocks de nos magasins sur le web et de renforcer notre présence et nos ventes sur la toile.

Ce projet avait été évoqué une première fois fin 2016 à sept disquaires parisiens à l’initiative de l’EPEC (Ensemble Paris Emplois Compétences / Maison de l’emploi). Suite à sa création en début d’année, le GREDIN s’est positionné auprès de l’EPEC pour travailler ensemble sur ce projet et lui donner une dimension nationale.

Les objectifs généraux : aider nos magasins à se moderniser pour augmenter notre trafic et optimiser notre présence sur internet afin de répondre aux besoins de nos clients ; dynamiser notre réseau de disquaires indépendants et valoriser ce réseau auprès du grand public ; professionnaliser notre réseau en s’équipant et/ou en se modernisant sur le plan informatique et gestion.

Les objectifs opérationnels : rendre visible le stock des disquaires vendant des disques neufs et d’occasion sur un site internet commun pour permettre aux clients de découvrir l’offre des disquaires, de réserver un disque en ligne et/ou d’offrir la possibilité à un disquaire d’envoyer un client vers un autre disquaire s’il ne possède pas en stock le disque demandé.

Effet attendu : augmenter nos ventes et notre présence sur internet.

L’EPEC et le GREDIN ont rencontré cet été des prestataires afin de déterminer les contraintes techniques, de chiffrer les coûts et de faire une recherche de financement pour la création du site.

La prochaine étape du projet est de constituer un « groupe pilote de disquaires » pour commencer à travailler sur le site et valider la perspective d’un financement public de la part du Ministère de la Culture.

Pour constituer ce groupe pilote nous avons besoin de disquaires intéressés par le projet, vendant du neuf, de l’occasion ou les deux. Que vous soyez équipés d’un logiciel de gestion ou non, que vous ayez votre stock référencé ou non, vous pouvez participer.

Pour ceux d’entre vous qui sont motivés par cette aventure, envoyez nous un mail : contact@legredin.fr avant le 25 septembre et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous appeler.
Espérant vous compter nombreux avec nous !
Amicalement.
Le GREDIN.